lundi 1 avril 2013

Julie, Claire et Cécile

de Sidney et Bom

Une série pour jeunes et que l'on a plaisir à lire et à relire ! Marion nous livre ses impressions.



Ce qu’il y a de génial avec cette série « bédéesque » c’est que c’est un peu ma « madeleine de Proust » à moi. Combien de fois ne les ai-je pas relues ? J’ai arrêté de compter, autant savourer le plaisir de relire sans cesse ces aventures d’étudiantes (et j’augmente leurs statistiques d’emprunts à la bibliothèque, histoire que l’on ne les remise pas au placard). Julie, Claire et Cécile sont les meilleures amies du monde (enfin presque), et vivent le quotidien de tout jeune lâché dans une faculté : les sorties, les vacances, les profs à critiquer, les mecs, les fringues, les plans foireux ... et j’en passe. Le merveilleux, c’est que tout le monde se reconnaîtra dans les personnages. S’auto-identifier avec les trois héroïnes ou bien reconnaître son professeur d’histoire-géo préféré ou son prof de maths détesté est un jeu d’enfant. C’est simple, ça sent le vécu. Et il transpire tellement ce vécu, que même en ayant commencé à lire la série 20 ans après sa création - en 1982 - les gags n’ont pas pris une ride. Alors est-ce étrange d’appeler « madeleine de Proust » quelque chose qui n’appartient dans le fond pas vraiment à votre décennie ?
NB : et puis en plus quand vous avez une de vos amies (pas spécialement fan de bd), qui vous sort un « je me rappelle, c’était super cette bd » en désignant l’album sus-cité, inutile de dire que l’objet a tout de même un sacré caractère universel.
(Marion, une lectrice de la bibliothèque)

1 commentaire:

  1. Carabistouille1 avril 2013 à 19:09

    Petite précision : le tome situé en bas à droite de l'illustration n'est pas disponible à la bibli ^^

    RépondreSupprimer